Visitez l’exposition MirabilIA au Centre des Arts d’Enghien !

© Adrien Converse via Unsplash

L’exposition MirabilIA, Comment l’IA métamorphose la création ? dirigée par Alexandre Gefen, Ada Ackerman et Dominique Rolland est actuellement ouverte au Centre des Arts d’Enghien-les-Bains jusqu’au 13 juillet 2024 (entrée gratuite).

Artistes présents  : Entangled Others, Collectif Estampa, Nao Tokui, aurèce vettier, Primavera de Filippi, Ilan Manouach

En s’appuyant sur les technologies les plus récentes, comme l’Intelligence Artificielle, les artistes renouvellent leurs pratiques et produisent des créations inattendues. L’exposition Mirabil-IA entend rendre compte de ce profond bouleversement de la création plastique, loin des discours qui craignent que les avancées dans le domaine de l’IA ne conduisent à une déperdition créative. 

L’exposition s’appuie en effet sur le travail d’artistes qui explorent tout à la fois le domaine de la création et des sciences et exploitent les potentialités de l’Intelligence Artificielle pour créer des assemblages inédits et stimulants. Des œuvres qui peuvent nous troubler, en nous emportant dans la «vallée de l’étrangeté» et en nous proposant une vision alternative et poétique, parfois très éloignée de notre réalité.

Sont ici mises à l’honneur des œuvres plastiques, vidéos et musicales qui montrent comment l’Intelligence Artificielle, bien employée, devient source d’une forme nouvelle de magie. Elles témoignent en effet de cette capacité de cet outil à provoquer des associations étonnantes et donc à renouveler la créativité et à proposer de nouvelles manières d’explorer la nature, de classer le monde et d’orchestrer le savoir.

Le postulat de départ qui a conduit à cette exposition est en effet que l’IA générative enregistre dans sa mémoire latente des myriades de formes qui représentent l’équivalent d’aujourd’hui des cabinets de curiosités d’autrefois. Les créations présentées ont en effet été choisies pour la parenté qu’elles présentent avec les objets jadis exposés dans ces fameux cabinets de curiosités. Apparus à la Renaissance pour célébrer la diversité du monde et la capacité de la nature à se réinventer en permanence, et très prisés au XVIIIe siècle, on retrouvait en effet dans ces étranges collections, toutes sortes d’éléments issus du règne animal, végétal et minéral. Un imaginaire composite que l’on retrouvera aussi bien plus tard dans les collages d’André Breton ou les boîtes de Joseph Cornell.

S’y rendre : 

12-16 rue de la libération 
95880 Enghien-les-Bains

► En transilien :
De Paris Gare du Nord, Ligne H direction Pontoise ou Valmondois (15 min)
De Pontoise, Ligne H direction Paris Gare du Nord (20 min)
Détail des horaires sur www.transilien.com
Situé à 2 min de la gare, côté rue de l’arrivée

► En bus (station gare d’Enghien-les-Bains) :
Bus 154 Enghien-les-bains <> Saint-Denis Université
Bus 256 Saint-Denis Université <> Gare d’Enghien-les-Bains

► En voiture, à 14 km des Champs Elysées :
Depuis Paris la Défense, suivre A86, puis A15 direction Cergy-Pontoise / Epinay-sur-Seine. Prendre la première sortie Argenteuil / Enghien, puis tout droit. Enghien-les-Bains est à 3km.
Depuis Roissy Charles de Gaulle, suivre A1, puis A86/A15 direction Cergy-Pontoise/Epinay-sur-Seine, sortie Enghien.

Accès parkings :
– Sous le Centre des arts, 12 rue la Libération, (60 pl.) ouvert jusqu’à la fin des spectacles.
– Place Foch, (165 pl.) ouvert 24h/24.
– Hôtel de Ville, (315 pl.), ouvert 24h/24.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Carla Marand (17 juin 2024). Visitez l’exposition MirabilIA au Centre des Arts d’Enghien ! CulturIA. Consulté le 21 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/11u55


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search